Titre

 

 

    Le monde d'AmnesYa est notre Terre en 2051. Une Terre ravagée par la mondialisation, le corporatisme, les guerres internationales ou civiles, le terrorisme, la peur et la haine. Une Terre où les libertés individuelles sont foulées au pied par tous les états et où la dérive sécuritaire est omniprésente. Une Terre où les ressources naturelles sont devenues sources de conflits internationaux entre les grandes puissances. Une Terre où une nouvelle race est apparue, les "Dopplegangers". Humains exposés à des mutagènes ou simple résultat d'une évolution naturelle, nul ne le sait. Reste que dans un contexte où la sécurité confine à la paranoïa, les dopplegangers sont vite devenus les nouveaux bouc émissaires d'une société à l'agonie.

    Vous serez appelés à interpréter des dopplegangers, parias d'une société hyper violente où vous devrez tenter de survivre à tout prix. L'action et le jeu est principalement concentré sur Washington mais peut bien sur se passer dans un autre lieu pour d'autres scénarii.  Considérés comme une menace par la plupart des humains, les doppelgangers seront vraisemblablement traqués ou ostracisés, s'ils ne sont pas tout simplement pourchassés par des scientifiques illuminés.

    Il existe des personnes qui au contraire vont aider les doppelgangers soit en les cachant, en leur donnant de l'argent, ... il y a même des doppelgangers qui sont milliardaires enfin la plupart du temps il ne le montre pas. Ca évite les ennuis!

    Si l'on suit la campagne fait par l'éditeur, les personnages ont eu une mystérieuse période d'amnésie du début de l'année 2042 à la fin de l'année 2045 où ils se réveillent dans la rue. Ils s'aperçoivent alors qu'ils sont morts il y a bien longtemps. Le début de l'intrigue qu'on suive ou pas la campagne se passe logiquement à la fin de l'hiver 2050-51 qui a été très rude et la ville de Washington est encore bloquée.
 

599_wdc_drama_3petit.jpg


    Le système de jeu est basé sur le principe de somme d'un certain nombre de dés à six faces parmi un ensemble de dés lancés. VigueurG2 signifie par exemple de lancer autant de dés que son score de Vigueur et de conserver la somme de deux de ces dés. La somme doit alors dépasser un seuil de difficulté (SD) pour que l'action soit réussie. Le nombre de dés à conserver peut être dicté arbitrairement, par une compétence ou par une spécialisation. Le nombre de dés à lancer est défini par les caractéristiques. Le résultat peut se voir attribuer un modificateur. Les scores de caractéristiques sont évalués sur une échelle allant de 1 à 6, tandis que les compétences sont notées de 0 à 6. Les dopplegangers peuvent quant à eux voir leurs caractéristiques dépasser ce maximum et atteindre 9. Les caractéristiques sont la Classe, le Génie, la Vigueur, l'Adresse et la Hargne.
 


    En plus de ce système de base, des "coups de poker" peuvent modifier les résultats : un échec critique, ou défaillance, survient lorsque la moitié au moins des dés ont un résultat de 1, les suites de dés (au minimum avec trois dés), nommées évolutions, sont ajoutées au résultat final, sauf dans le cas d'une défaillance, il s'agit alors d'une régression, enfin chaque doppleganger dispose d'une caractéristique privilégiée dans laquelle il peut puiser des points, dits flottants, pour les réaffecter à une autre caractéristique le temps d'une séance de jeu.

 

    Il faut savoir aussi que le fait d'être un doppelganger se traduit dans le système de jeu par ce que l'on appelle des déchirures. Celles-ci très pratique (ex : déflagration cinétique produit une onde de choc autour du doppelganger) mais à un contrecoup, chaque déchirure possède une tare (inconvénient) et plus on utilise une déchirure pendant une partie plus on a de chance de régresser : perdre de son humanité.

 

 

 

 

Présentation de l'univers Amnesya : chapitre alpha du livre 

 

27 Nouvelles déchirures

 

Nouvelle Feuille de personnage

 

Statistiques mutantes :

    Il est très difficile pour les autorités de fournir des chiffres exacts sur la proportion de mutants dans la population. Bien souvent, les Doppelgangers échappent aux opérations de recensement, ou cochent la case " non " tant qu'ils n'ont pas été dépistés, même s'ils savent pertinemment être des nexters. En recoupant les informations démographiques avec celles des scientifiques, on arrive à des chiffres approximatifs mais semble-t-il assez fiables :

    On estime qu'une personne sur 200000 développe un NEXTS, mais que seulement 1 sur 20000 en prend un jour conscience. Washington et son ghetto comptant dans les 70 000 000 d'âmes (9 millions dans DC), elle devrait en théorie abriter 3500 Doppelgangers, dont seulement 350 seraient conscients de leur état.

    En septembre 2051, pourtant, 1267 Doppelgangers dépistés vivent à DC et dans le Ghetto.

    Bien entendu, les autorités ne sont pas dupes, et savent bien que du fait de la TAO puis du Ghetto et de ses phénomènes sociaux, Washington est bien loin de ces chiffres. On estime qu'en réalité il y aurait entre 30 et 40 000 Doppelgangers dans la région, et que près de quatre mille d'entre eux seraient conscients de leur état.

    Ces chiffres ne prennent pas en compte les nexters enfermés dans le Camp de Régression, venus des quatre coins du pays (puisqu'il est le plus performant, nombre de villes se déchargent de leurs responsabilités sur Camp Salvisberg), et qui dépassent le chiffre de 3000.

    Pour en finir avec les chiffres, parlons un peu reproduction ! Nombreux sont ceux, mutants ou non, qui s'interrogent sur la probabilité qu'ils ont de mettre au monde un scorn. La vérité est que personne ne le sait vraiment. Les statistiques tendent à prouver que dans un couple hétérogénétique (l'un est mutant, l'autre non), les probabilités sont d'environ 50 %, et que dans un couple homogénétique mutant la probabilité est la même. En revanche, rien ne permet pour le moment de fournir les chiffres pour un couple homogénétique non-mutant, si ce n'est le très vague 1 chance sur 200 000 qui concerne en fait l'ensemble de la population et ne tient pas compte des antécédents familiaux. Une sorte de roulette russe génétique et sociale, en somme.

 

 

© Copyright Dimble 2007-2015, tous droits réservés.

Contact :Webmaster CEMIF

Valid HTML 4.01 Transitional